Présentation de l’étude

Description du projet

L’objectif du projet PGRI-EPM est l’intégration des méthodologies actuellement utilisées dans différents domaines de l’Eurorégion pour la prévision et la gestion opérationnelle du risque d’inondation, en tenant compte des caractéristiques spécifiques de l’Eurorégion (climat méditerranéen, régime hydrologique torrentiel, rivières à fortes pentes). Le choix d’outils et de méthodes spécifiques, et donc plus appropriés, devrait permettre une gestion plus efficace, mais aussi plus durable, moins invasive et moins coûteuse.

La méthodologie proposée va prendre en compte la prévision météorologique localisée comme donnée départ de la modélisation hydrologique, qui à son tour va nourrir les outils de simulation hydraulique. L’ensemble de la procédure se base sur plusieurs outils et méthodes déjà existants, développés par les quatre partenaires, et donc conçus et adaptés aux particularités de la région. Certains de ces outils sont actuellement utilisés pour l’évaluation du risque de crue et/ou d’inondation.

Deux sites pilotes vont permettre le calage et la validation des méthodes proposées : le bassin versant de l’Agly, en Languedoc-Roussillon, et la région autour de La Muga aval du Barrage de Boadella en Catalogne. Le barrage sur l’Agly participe à l’écrêtement des crues et au stockage d’eau potable, autant que le barrage de Boadella fourni de l’eau pour l’eau potable ainsi que pour l’irrigation. En se basant sur ces deux zones d’étude, l’objectif est de proposer une méthodologie d’optimisation de la gestion des crues pour maintenir ou améliorer la fonction de laminage des barrages existants, tout en préservant les ressources hydriques, problématique critique sur l’arc méditerranéen.

La méthodologie proposée aura pour objectif d’être transférable aux autres bassins de l’Eurorégion et pourra être intégrée, par les autorités compétentes, à l’élaboration des plans de gestion des risques d’inondation, tâche prévue dans la Directive Européenne d’Inondations.

La méthodologie utilisée est basée en la modélisation hydrométéorologique et hydraulique pour l’évaluation du risque d’inondation.

A la figure suivante,  le schéma principal indique le principe de la méthode proposée :

 

Schéma de la méthode utilisée

 

En résumé, la séquence de modélisations météorologique, hydrologique, hydraulique et de risque fournira l’impact d’un scénario quant au risque d’inondation généré et les variations des ressources hydriques. L’impact dépendra des caractéristiques du scénario (magnitude de l’épisode de pluie) mais aussi de la situation initiale (ressources hydriques stockés au réservoir), mais aussi, de manière générale, de l’opération et gestion réalisées du système avant et pendant l’épisode.

Le principal objectif est la minimisation de l’impact (compris comme la somme pondérée du risque d’inondation et la diminution de ressources en tout l’épisode).